L'affichage numérique : un puissant outil de marketing

L'affichage numérique gagne du terrain en Europe. En effet, de plus en plus de marques françaises digitalisent leurs points de vente, sans pour autant négliger les supports traditionnels. Cependant, malgré leur engagement, il arrive que des marques ou des distributeurs n'arrivent pas toujours à tirer profit de cette technologie. Cependant, leurs potentialités se conjuguent au pluriel.

Affichage dynamique : un outil complémentaire à la PLV traditionnelle

Selon une étude, près de 75% des points de vente en France sont déjà équipés d'écrans. Seuls, parmi tous ces appareils, seuls 20% d'entre eux intègrent un écran dynamique. Pour l'instant, ce support n'aurait qu'une fonction de décoration et de diffusion d'images. Cependant, en tirant pleinement parti de cette technologie, les magasins pourraient non seulement augmenter leur clientèle, mais aussi augmenter leur chiffre d'affaires.

Jusqu'à présent, le système est principalement utilisé dans les secteurs des cosmétiques et de la vente au détail. Ici, les supports numériques côtoient les présentoirs, totems et banderoles publicitaires dans les vitrines et les couloirs centraux. Et après quelques semaines de fonctionnement, chaque marque est unanime sur les avantages de ces outils.

Qu'elle soit installée à l'intérieur ou à l'extérieur, la signalisation numérique attire l'attention des consommateurs et invite les acheteurs à franchir les portes d'un magasin. C'est le cas de la solution Play Deepidoo qui permet de diffuser et de gérer du contenu interactif en temps réel.

De plus, il favorise également la mémorisation des messages. En effet, 75% des clients déclarent se souvenir d'images ou d'informations affichées sur un écran. Ils ne sont que 44% à mémoriser les écrans statiques. Enfin, c'est un excellent outil d'aide à la décision.

Tirez parti des écrans interactifs pour rentabiliser votre investissement

L'affichage dynamique présente plusieurs avantages. Accrocheur d'attention, aide à la décision et stimulateur d'achat, ce mode de communication a plusieurs fonctions. Cependant, de nombreux points de vente ne font pas fonctionner correctement les écrans. Cependant, la mise en oeuvre de ces dispositifs nécessite parfois un investissement coûteux. D'où la nécessité de bien réfléchir à l'utilisation des supports.

L'absence d'équipe compétente est l'une des raisons pour lesquelles une enseigne ou une marque ne peut pas valoriser sa communication digitale. En effet, des compétences techniques et marketing sont indispensables pour créer et diffuser des contenus interactifs capables de capter l'attention des clients. Pour être efficace, l'écran doit véhiculer efficacement des images animées ou des animations. De même, la nature de l'information doit être bien étudiée et périodiquement renouvelée pour susciter l'intérêt des consommateurs.

Par ailleurs, la localisation du média numérique est également un critère déterminant. En magasin, le numérique n'aura pas le même usage selon sa localisation. Situés en allée, les appareils servent le plus souvent à présenter des nouveautés ou des offres promotionnelles pour attirer les clients dans les rayons. Ensuite il faudra communiquer en temps réel pour garantir la cohérence des événements. Enfin, en rayon, les écrans jouent davantage un rôle informatif pour aider le client à choisir un produit.

L'affichage numérique gagne du terrain en Europe. En effet, de plus en plus de marques françaises digitalisent leurs points de vente, sans pour autant négliger les supports traditionnels. Cependant, malgré leur engagement, il arrive que des marques ou des distributeurs n'arrivent pas toujours à tirer profit de cette technologie. Cependant,…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.