Coronavirus : et si le télétravail devenait la règle et non l'exception?

Alors que la pandémie de COVID-19 (nouveau Coronavirus) oblige davantage d'entreprises à fermer, le télétravail (ou travail à distance) est une alternative qui semble efficace pour assurer la continuité du travail et stopper la propagation du virus.

Travail à l'épreuve du COVID-19

Aujourd'hui, le monde est subitement mis à l'épreuve, face à une pandémie dévastatrice, assiégé de toutes parts par un risque imminent de contagion. Les communautés sont contraintes de se disperser et d'adopter une certaine sédentarité désormais nécessaire tant pour la préservation de la santé que pour le bon fonctionnement du travail. Originaire des États-Unis et adopté très tôt (en 1905), le télétravail consiste à gérer à distance les tâches professionnelles confiées à un salarié grâce aux téléphones, ordinateurs et autres équipements de télécommunication.

Qu'est-ce que le télétravail?

Il a fallu attendre 2002 pour voir l'Europe suivre cette voie, même légèrement. Actuellement, le télétravail ne semble plus être une option, c'est presque une mesure globale obligatoire corrélative à un confinement sanitaire quasi universel.

Le télétravail comme alternative au travail de bureau

Passer à un environnement de travail à distance, c'est plus qu'un ordinateur posé sur la table de la cuisine ou le salon. Il s'agit de passer plus de temps à être productif, de réduire le temps passé à se rendre au travail, de se reposer davantage et de mieux se concentrer, tout en restant en bonne santé et en favorisant un environnement de travail plus sûr.

Illustration : Hector

Dans ce confinement sanitaire, la technologie mondiale offre des modes de communication plus accessibles. L'une de ces technologies est le télétravail, qui est la mise en œuvre de pratiques commerciales réussies par le biais des télécommunications. Le télétravail favorise la flexibilité des employés afin qu'ils puissent travailler de manière plus efficace et productive, tout en protégeant leur santé. La disponibilité d'une technologie abordable est un moteur majeur de la tendance du télétravail n'importe quand et n'importe où.

Le télétravail est donc une option alternative viable dans le monde de l'entreprise qui profite à la fois aux employés et à la direction en offrant un meilleur environnement de travail pour tous.

Le télétravail peut également aider les employeurs à se conformer aux réglementations relatives à l'embauche de personnes handicapées, qui peuvent avoir des difficultés à se déplacer au quotidien. Il offre aux entreprises la possibilité de réussir l'insertion professionnelle des travailleuses handicapées et enceintes, notamment dans ce contexte de propagation massive de la contagion.

Outre la menace pandémique du coronavirus lui-même, la raison la plus convaincante du passage au travail à distance est peut-être aussi la nature changeante du travail lui-même. De plus en plus de personnes occupent des emplois à forte intensité d'information, qui se prêtent à travailler loin d'un bureau central. Les progrès des technologies internet et de la téléphonie ont contribué à une transition plus ou moins douce vers le télétravail malgré ses lacunes causées par le passage brutal à ce système lors de la propagation du virus.

L'impact du télétravail

Flexibilité pour l'employé et profit pour l'employeur

Les avantages pour les employés comprennent un environnement de travail personnalisé, une autonomie accrue, une flexibilité de style de vie accrue, des dépenses réduites sur le lieu de travail (transport, vêtements de travail et frais de repas) et une satisfaction professionnelle accrue.

Les employeurs bénéficient également du télétravail car il réduit les frais généraux, augmente les bénéfices et offre un meilleur vivier de talents.

Les évolutions technologiques et organisationnelles récentes contribuent à la réunification spatiale des activités domestiques et professionnelles. Les technologies informatiques et de télécommunications modernes permettent aux travailleurs d'effectuer leurs tâches à domicile, plutôt que de les obliger à se rendre sur des lieux de travail éloignés.

télésocialisation

Le télétravail est une activité professionnelle à distance. Depuis l'annonce du confinement sanitaire, il s'étend et pourrait s'installer durablement.

La télésocialisation peut être définie comme l'utilisation des télécommunications et des ordinateurs comme moyen d'interaction sociale. Depuis l'explosion du Coronavirus dans le monde et même avant, nous avons réalisé d'importants échanges sociaux grâce aux télécommunications. Les ordinateurs modernes nous ont permis d'étendre l'étendue et la profondeur de ces interactions en facilitant l'échange d'images fixes, d'images animées (vidéo) avec la personne à l'autre bout de la ligne. La socialisation télévisuelle encore plus largement adoptée pendant cette pandémie a changé notre perception des relations en raison de la distanciation sociale imposée.

Bien que la télésocialisation soit une solution à l'érosion des relations en temps de Coronavirus, elle peut favoriser un mode de communication à distance qui ne tient pas compte de l'affection et des relations.

Les fonctions sociales fournies par le contact humain direct peuvent nécessiter des altérations et des modifications pour s'adapter à notre monde de plus en plus numérique. La signification des termes « domicile » et « travail » changera à mesure que les distinctions entre les deux s'estomperont. C'est l'ère des grands changements sociaux et psychologiques.

Utilisation réduite de la voiture

En réduisant les déplacements et les distances, le télétravail peut réduire les émissions de substances nocives. La réduction de l'utilisation de la voiture est l'un des principaux avantages du télétravail qui va être mis en parallèle avec la réduction des déchets des industries polluantes.

Cependant, en augmentant encore notre besoin de posséder et d'utiliser des appareils informatiques, le travail à distance généralisé pourrait à terme augmenter le volume d'appareils électroniques obsolètes mis à la poubelle. Comme les ordinateurs doublent de vitesse tous les 18 à 24 mois, les équipements haut de gamme deviennent obsolètes et archaïques après seulement quelques années. C'est ainsi que le flux de déchets non biodégradables, parfois toxiques, vers des décharges débordantes peut endommager l'écosystème.

Illustration : Deligne

Voir cette étude du Groupe Malakoff Médéric sur les chiffres du télétravail , dans l'excellent site communautaire : Zevillage.net Vea este estudio del Grupo Malakoff Médéric sobre las cifras del teletrabajo , en el excelente sitio de la comunidad: Zevillage.net See this study of the Groupe Malakoff Médéric on the chiffres du télétravail , dans l'excellent site communautaire : Zevillage. Voir cette étude du Groupe Malakoff Médéric sur les chiffres du télétravail , dans l'excellent site communautaire : Zevillage.net Vea este estudio del Grupo Malakoff Médéric sobre las cifras del teletrabajo , in el excelente sitio de la comunidad: Zevillage.net See this study du Groupe Malakoff Médéric sur les chiffres du télétravail , dans l'excellent site communautaire : Zevillage.net See this study by the Groupe Malakoff Médéric on the numbers of telecommuting , on the excellent community site: Zevillage.net net Voir cette étude du Groupe Malakoff Médéric sur les chiffres du télétravail , sur l'excellent site communautaire : Zevillage.net

Alors télétravail, progrès ou esclavage?

Vers une nouvelle perception du télétravail

Le télétravail, adopté depuis longtemps par certaines entreprises à travers le monde, pourrait éventuellement connaître une augmentation voire un cadre réglementaire qui offre la possibilité de le maintenir dans le futur. Pendant le Coronavirus, la marche vers le télétravail semble aujourd'hui cruciale, essentielle et presque inévitable.

L'évolution des technologies est en soi une motivation qui pousse à adopter un système de travail lucratif et assez efficace. Cependant, l'application de cette approche aura un impact considérable sur la société, l'économie et l'environnement.

A l'aube de cette crise sanitaire, une crise économique se profile, d'où l'importance de l'épargne par les Etats tout en ajustant les dépenses habituellement allouées aux déplacements des salariés, aux achats de voitures et aux niveaux de pollution qui diminuent progressivement.

Bien qu'il s'agisse d'une pratique relativement nouvelle, et donc utilisée uniquement par un pourcentage moyen de la main-d'œuvre mondiale, le télétravail devrait devenir beaucoup plus courant dans un avenir pas trop lointain.

conclusion

Si elles sont adoptées à plus grande échelle, les téléactivités peuvent modifier radicalement la forme et la fonction des établissements humains. Ces modifications peuvent augmenter notre impact positif sur l'environnement, surtout si l'étalement des banlieues s'accélère. Un tel arrangement réduirait considérablement notre impact environnemental global par habitant et favoriserait les interactions sociales avec la communauté. La réduction du nombre de propriétaires de voitures facilitée par les développements axés sur les piétons et les transports en commun peut conduire à de meilleurs niveaux de vie grâce à une réduction des dépenses liées à la voiture par les individus et la société.

Alors que la pandémie de COVID-19 (nouveau Coronavirus) oblige davantage d'entreprises à fermer, le télétravail (ou travail à distance) est une alternative qui semble efficace pour assurer la continuité du travail et stopper la propagation du virus. Travail à l'épreuve du COVID-19 Aujourd'hui, le monde est subitement mis à l'épreuve,…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.